En 2022, nous réduisons l’écart d’investissement des MNT. Cette année, il s'agit d'accorder la priorité à la nécessité urgente d'accroître le financement des MNT pour prévenir et traiter ces maladies et mettre en place des systèmes de santé résilients qui ne laissent personne de côté.

Le coût de l’inaction

Le financement des MNT stagne pitoyablement entre 1 et 2 % de l'aide au développement pour la santé depuis une vingtaine d’années, provoquant plusieurs millions de décès et plongeant des millions de personnes dans l'extrême pauvreté en raison des coûts des soins de santé et des handicaps. Nous devons investir maintenant pour, enfin, inverser la tendance des MNT.

Nous appelons la société civile à s'impliquer en se concentrant sur les solutions qui sont essentielles pour mobiliser des investissements efficaces dans la santé.

L’essentiel

La semaine d’action mondiale sur les MNT de 2022 entend faire passer un message aux gouvernements, aux bailleurs de fonds, aux agences internationales et au secteur privé : investir dans les MNT aujourd’hui pour sauver des vies et faire des économies demain.

Investir dans la santé est à la portée de tous les pays et, cette année, nous exigeons que cesse le mépris généralisé de la vie humaine.